La-vie-en-Poesie

La-vie-en-Poesie

 

Et vous pouvez également découvrir mes romans et autres activités littéraires sur ma page Facebook : Le monde d'Ama

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue,

Vous voici chez moi,

Je vous ouvre mon coeur

Comme on ouvre tout grand

Les portes d'une maison,

Sans retenue

Et avec émotion.

Ama



Derniers articles

 

Vous recherchez ? :

 

 

 

 

Un dimanche idyllique

Un dimanche idyllique   Hier après midi, nous marchions ensemble. Il faisait froid, les champs étaient couverts de neige. Tu me tenais la main pour ne pas que je tremble. Les flocons voltigeaient comme dans un manège.   Nous ne parlions de rien, et nous étions si bien. Le temps est important, le temps tout simplement. Les chiens faisaient les fous, tournaient en aboyant, Les enfants s’amusaient, courant sur le chemin.   Nous regardions, é...

Zone d'ombre

Zone d’ombre   Je ne suis pas comme ça. J’ai aussi des ténèbres, Des zones d’ombre en moi, L’envie d’être célèbre, L’orgueil, la vanité, Le mensonge parfois. Je sais manipuler Les gens autour de moi. Pour les faire m’aimer, Je fais ce qui leur va. La pureté, au fond, Cela n’existe pas. Je ne suis pas démon, Juste un être aux abois. La honte est ma maison, La peur, mon quotidien. Quand je touche le fond, Je resserre les liens Qui m’...

Hiver

Un poème pour les enfants.   Hiver    Dans le souffle immobile et glacé de l’hiver,  La vie comme le temps semblent s’être arrêtés.  Dans toutes les campagnes, il n’y a rien de vert  Car de blanc sont vêtues les prairies enneigées.    La nature ressemble un peu trop à mon bain  Quand la mousse si douce recouvre mon corps,  Mais la neige est glacée et me gè...

Papillon

Le Papillon    Le papillon multicolore, Ses larges ailes déployées, Avait prit un soudain essor Vers le vaste ciel azuré.    Ivre de vie, de liberté, Le papillon s'enthousiasmait Des caresses des alizés, De la tiédeur du mois de mai.    Le parfum des fleurs, entêtant, Le bal des couleurs, séduisant, L'éclat du soleil, si troublant... Le papillon volait, tremblant.    Même s'il sentait le danger Il ne pouvait plus s'arrê...

Bonheur

Bonheur L’âme légère et le cœur en fête, je vais, De mon pas dansant, au rythme des battements De ton cœur et du mien, en harmonie, je vais, De nuage en nuage jusqu’au firmament. La lumière du jour est plus vive et plus pure. Tout semble si parfait, dans ce monde nouveau. Dans ma tête résonne ta voix qui murmure De tendres mots d’amour, des promesses, des mots… Les champs de fleurs sauvages me font des colliers Dont je pare mon corps avec volupté...
{bloc_articles}

 

 

8014