La-vie-en-Poesie

La-vie-en-Poesie

Triste printemps

tristesse quand un ami s'en va...

 

 

Triste printemps

 

 

Tristesse et morne temps, les aiguilles qui passent
En scandant le néant de ce jour qui trépasse.
Tristesse au gris du soir qui succède, apathique,
Au gris sinistre et sourd de ce jour pathétique.

 
Où sont le chaud soleil et les oiseaux qui chantent
Et le parfum des fleurs et l’espoir enivrant ?
Ce printemps ne tient pas sa promesse arrogante.
Il n’est que déception. Lourd, amer et navrant.

 

L’ange s’en est allé enchanter d’autres cieux,
Nous laissant orphelins de son cœur merveilleux.
Et je traîne ma peine au hasard de vos pages
Sans soulager le vide qui me décourage.
 

 

 



18/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres