La-vie-en-Poesie

La-vie-en-Poesie

Harmonisiaque

Harmonisiaque

C'est ainsi que mon âme exultante et paisible
Déploie les rémiges de son allégresse,
Éclaboussant de joie et d'amour l'Invisible
Et louant à grands chants Son infinie tendresse.

 

Je suis comme une coupe, pleine à déborder,
Mais assoiffée toujours, et qui demande encore !
Et s'écoulent de moi les grâces accordées,
Rivières ruisselantes d'espérance et d'or.

 

Mais comment témoigner d'un amour si puissant ?
Comment imaginer lumière si intense ?
Quand on est si comblé par l'Esprit jaillissant,
Comment conter le Tout, l'Absolu et l'Immense ?

 

Fais de moi l'instrument qui porte Ta parole,
Je suis la partition que Tu peux composer,
Je m'abandonne à Toi, comme un vivant symbole
D'espérance et de foi, dont Tu peux disposer.

 

Du fond de ma prière et de ma douce paix,
Je sais déjà l'éclat des passions à venir,
Les larmes, les soupirs où l'âme se repaît
Me plongent dans l'ivresse d'un bel avenir.

 

Harmonie de mon cœur et ma vie qui s'enchante
Au son si mélodieux des voix du Paradis,
Désir et volonté, quand les matins déchantent,
D'emprunter en douceur les voies du Paradis.

 

 

 

14/07/2010



05/01/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres