La-vie-en-Poesie

La-vie-en-Poesie

La barbe

La barbe !
 

Si tu pouvais raser ta barbe
Pour préserver ma gorge pâle !
Je te préfèrerais imberbe,
Et tu n’en serais pas moins mâle.

 

 

Si tu pouvais me dispenser
De ces baisers qui me déchirent,
Je saurais te récompenser
Et ma peau de soie reblanchir.

 

 

La râpe acérée de tes joues
Se fait menace pour mon cou
Et la passion qui te dévore
Empire mon calvaire encore.

 

 

A présent, tu es averti !
Pour goûter à ma peau sucrée,
Il te faudra désenherber
Ce détestable champ d’orties.

 

 



24/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres