La-vie-en-Poesie

La-vie-en-Poesie

Elles

Un poème en acrostiche écrit à la naissance de mes nièces, Eléonore et Apolline.

 

Eléonore et Apolline

 

 

 

 

 

Etoile du matin, aurore d'une vie,
Lueur, ardente déjà, dans mon coeur épris,
Elle sourit, dormant, et me voilà ravie.
Ô, douce enfant, toi dont la vie n'a pas de prix,
Naître aujourd'hui, dans ce monde en pleine tempête,
Obscur et incertain, est plus qu'une gageure.
Résolument tournée vers la joie, tu t'apprêtes,
Eléonore, à défier toutes les peurs.

 

 

Enlace tendrement ton doux alter ego,
Ta soeur adorable, mais subtil distinguo.

 

 

Apolline, l'ainée, apparue la première
Partage l'espérance d'une destinée.
Océan de tendresse, admirable lumière,
La route qui t'attend n'est pas encore tracée.
Large, longue, belle et toute semée d'amour,
Imagine là et rêve là, car pour toi
Nous la ferons plus belle encore que ce jour.
Etoiles dans la nuit, anges venus à moi.



14/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres