La-vie-en-Poesie

La-vie-en-Poesie

L'Indolente

L'Indolente

 

La paresse est un art qui cultive la grâce,
Le dogme vénéré du corps et de ses sens.
L'indolente, en prêtresse, s'offre et se prélasse
Entre ses draps froissés, autel de l'indécence.

 

Concentrée, attentive, à l'écoute du temple
Où viennent s'abreuver les sensations fidèles,
L'indolente charnelle abandonne en exemple
Labeur et fermeté, qui sont indignes d'elle.

 

Elle laisse courir sur le lait de sa peau
Les frissons de plaisir de l'inactivité.
Elle élève au statut de vertu, le repos,
Jouant avec talent de sa passivité.

 

J'aimerais tant, comme elle, oublier les manières,
Le poids des convenances; et sur la valse lente
De sa nonchalance, étaler la bannière
De son impudence et de sa loi : l'Indolente.

 

 

03/07/2010

 

 



05/01/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres