La-vie-en-Poesie

La-vie-en-Poesie

Automne

Automne

L’été tend vers sa fin, et frissonne sa peau
Qui bientôt s’ornera d’un dégradé de roux.
Ambivalence de mes sentiments, appeau
Qui m’attire et m’effraie, terrible rendez-vous.

 

Automne,
Dernière flamboyance autour des feux de camps.
Prémices des vents froids, de la nuit, du sommeil.
Où je sens que mon cœur s’endort, mais jusqu’à quand ?

Faudra-t’il, pour aimer, attendre le printemps ?

Ou le tendre baiser de mon prince charmant?
J'en tremble, j'en frémis, mais l'idée m'émerveille!
Viens brûler cet automne, imaginaire amant!

 

Je sens, le long des heures qui s'étirent, lentes,
S'établir le paisible temps des longs repos.
La nature accompagne, le long de ces pentes,
Mon âme languissante sous ses oripeaux.

 

Automne d'hier
Troublant mon cœur trop sage et bousculant ma vie…
Reviendras tu semer l'ivresse et le vent fou?
J'ai peur et j'ai envie. Il ne faut pas, c'est tout.
Je referme mon cœur avant qu'il ne dévie.

 

Chaque année, désormais, à la tombée des feuilles,
Le souvenir ardent de nos tendres pensées
Reviendra éclairer les saisons qui s'endeuillent
Et rythmer, de mon cœur, les battements pressés.



20/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres